La Trinité (Alpes-Maritimes) , histoire et légende

Un nouveau site référencé sur Annuaire Histoire :

La Trinité (Alpes-Maritimes) , histoire et légende
http://www.ville-de-la-trinite.fr/histoire.vdom

La situation géographique de La Trinité confère à cette commune de plus de 10.000 habitants une richesse et une histoire atypique.
Si le territoire existe depuis l’Antiquité, ce n’est que le 30 janvier 1818, sous l’impulsion du roi Victor-Emmanuel, que la Trinité est érigée en commune autonome : c’est la naissance de La trinité-Victor.
Jusqu’au XVIè siècle, l’espace territorial situé entre Roma et Rostit sur le Tercier de Drap est nommé Ariane-Eze…
(photo et extrait du site de la commune … lire la suite)

Histoire et patrimoine de Fanjeaux (Aude)

Un nouveau site référencé sur Annuaire Histoire :

Histoire et patrimoine de Fanjeaux (Aude)
http://fanjeaux.com/crbst_5.html

Accroché à son promontoire rocheux, Fanjeaux est un haut lieu historique du Lauragais.

Ancien oppidum, temple romain, puis cité médiévale de 3.000 habitants, aux fortifications dotées de 14 tours, détruites au cours des temps… « 

(photo et extrait du site de la commune … lire la suite)

Fanjeaux, c’est aussi un riche patrimoine à découvrir (L’église paroissiale, la Maison de Saint-Dominique, l’ancien couvent des frères prêcheurs, le monastère de Prouilhe, les Halles du XVIIIè siècle, le Seignadou, la croix discoïdale XIIIè siècle, la rue de la Tour XVIè …)

Histoire et patrimoine de Contes (06)

Un nouveau site référencé sur Annuaire Histoire :

Histoire et patrimoine de Contes (06)
http://ville-contes.net/commune/aspects-historiques/

Contes est sans doute l’un des plus vieux village de l’arrière pays niçois, mais son origine reste à ce jour incertaine : il est probable qu’il s’agisse au départ d’un oppidum ligure disposé sur le piton rocheux dominant la vallée, Lou Cuorn, place stratégique. Le village appartient à la catégorie des Castellum ligures.

Une inscription romaine du IIème siècle mentionnerait pour la première fois le village : « vicus continus »…

(photo et extrait du site de la commune … lire la suite)

Découvrez aussi les monuments de Contes

Histoire de Daumazan-sur-Arize (Ariège)

Un nouveau site référencé sur Annuaire Histoire :

Histoire de Daumazan-sur-Arize (Ariège)
http://www.daumazan-sur-arize.fr/-daumazan-.html?rb=251&sr=517

Comme l’essentiel de l’actuelle Ariège, Daumazan, avant la formation du Comté de Foix, appartenait au comte de Carcassonne. Une charte de coutumes est octroyée aux habitants par le comte de Foix en 1249, alors que les seigneurs des lieux sont de la famille de Comminges (hommage en 1244 par Arnaud de Comminges, puis son fils, Pierre…)
(photo et extrait du site … lire la suite)

Daumazan-sur-Arize, c’est aussi un patrimoine à découvrir

Histoire de Montréal, commune de l’Aude

Un nouveau site référencé sur Annuaire Histoire :

Histoire de Montréal, commune de l’Aude
http://www.montreal-aude.fr/histoire.htm

L’origine de Montréal se perd dans la nuit des temps. Des pierres taillées ou polies permettent de supposer que les environs de la colline ont été habitées par de très lointains ancêtres il y a quelques centaines de milliers d’années. 

Alors que l’homme préhistorique chasseur-cueilleur tend à se sédentariser, l’éperon rocheux sur lequel est perché Montréal présente des particularités très avantageuses : un site fortifiable à proximité de points d’eau, un territoire facile à chasser et des terres de coteaux aisées à travailler. 

Plus tard, à l’époque gallo-romaine puis durant le haut Moyen-Age, il semble que les populations locales s’organisent en foyers dispersés autour de ce point haut...

(photo et extrait du site de la commune … lire la suite)

Le château de Peyrepertuse (Aude)

Un nouveau site référencé sur Annuaire Histoire :

Le château de Peyrepertuse (Aude)
http://www.chateau-peyrepertuse.com/

Le site de Peyrepertuse a été occupé à l’époque romaine, dès les débuts du Ier siècle avant J.-C.

La première mention du château date de 1070, à une époque où le Pérapertusès était dans la mouvance des comtes catalans de Besalù. Passé ensuite dans le domaine des comtes de Barcelone (1111), le château devient un fief de la vicomté de Narbonne. Au cours de la croisade contre les Albigeois, Guillaume de Peyrepertuse, ne voulant pas faire sa soumission, est excommunié en 1224. Après l’échec du siège de Carcassonne, Guillaume se soumet et le château devient possession française en novembre 1240. Deux années plus tard, Saint Louis ordonne la réalisation de l’escalier qui porte son nom aujourd’hui. Dans les années 1250-1251, le donjon Sant-Jordi est en cours de construction, on réaménage aussi le Donjon Vieux et l’église Sainte-Marie qui existait antérieurement…
(photo et extrait du site … lire la suite)

Histoire de Duilhac-sous- Peyrepertuse (11)

Une nouvelle page référencée sur Annuaire Histoire :

Histoire de Duilhac-sous-Peyrepertuse (11)
http://www.chateau-peyrepertuse.com/french/bienvenue-a-duilhac,43,46,section,modules,contenu-mc.html

Le village conserve son centre médiéval appelé le « Fort » correspondant aux murailles du bourg fortifié probablement au XIVème siècle. Des vestiges de cette enceinte polygonale sont encore bien perceptibles notamment au sud de l’église où l’on peut voir un fragment de mur percé d’une porte en plein cintre aux claveaux bien appareillés d’un grès blond…
(photo et extrait du site de la commune … lire la suite)

Histoire de Palairac (Aude)

Un nouveau site référencé sur Annuaire Histoire :

Histoire de Palairac (Aude)
http://www.palairac.org/

Le nom de Palairac viendrait de Palarius ou Palearius, nom gallo-romain issu de palearium, grenier à paille, suivi du suffixe acum désignant la villa ou le domaine de Palarius.
En 842 le Roi Charles le Chauve donna à Milon, un de ses fidèles, le domaine de Palairac.
En 876 Palairac devint propriété de l’Abbaye de Lagrasse.
Aux XIIème et XIIIème, pour sa possession le village fit l’objet de conflits nombreux entre la Seigneurie de Termes et l’Abbaye de Lagrasse. L’objet de la querelle : les « richesses minières » de Palairac.
(photo et extrait du site … lire la suite)

Histoire de Bagnoles (Aude)

Une nouvelle page référencée sur Annuaire Histoire :

Histoire de Bagnoles (Aude)
http://mairiedebagnoles.pagesperso-orange.fr/Contenu%20site/page%204.html

Vers 1830 on a trouvé de nombreux outils en pierre façonnés par la main de l’homme et recueillis à coté d’ossements d’animaux reconnus fossiles. Parmi les objets anciens : des urnes en terre, des briques, des flèches en silex, des haches celtiques, dans les lieux dits «la vade» «la garotte» «la condamine».
A la période gallo-romaine, Baignollius était un vici dépendant du pagi (canton) de Tres Counqus (Conques) division de la cité de Carcassonne…
(photo et extrait du site de la commune … lire la suite)

La Fère (Aisne), son histoire

Un nouveau site référencé sur Annuaire Histoire :

La Fère (Aisne), son histoire
http://www.ville-lafere.fr/?Histoire

Extraits du livre « LA FÈRE, SON HISTOIRE » du syndicat d’initiative de La Fère.

La Fère, au confluent de la Serre et de l’Oise, est l’une des plus anciennes cités de la région du Nord-Est. Située sur le chemin des invasions, elle a dû se défendre très tôt.

À une époque où forêts et marécages rendaient le pays moins perméable que de nos jours, la nécessité de relier l’oppidum de Bridax (la ville de Laon), aux cités voisines de Vermand et Péronne, amena tout naturellement à franchir l’Oise et la Serre à l’endroit où leurs vallées se trouvent le plus resserrées, et c’est dans ces vallées que se rassemblèrent les premières tribus, autour d’une FARA (ferme fortifiée ou phara mérovingienne) d’où notre ville a tiré son nom.
Vers 58 avant J.-C, lors de la conquête de la Gaule, les Romains y installèrent un poste militaire. C’était alors un lieu rempli de bois, (la forêt était si dense que Jules César avait vainement tenté de la traverser…), environné de précipices et de marais…
(photo et extrait du site de la commune … lire la suite)