Mémoires du sergent Bourgogne (1812-1813)
publiés d'après le manuscrit original par Paul Cottin,... et Maurice Hénault
Hachette (Paris) - 1910


Adrien Jean-Baptiste François Bourgogne
né en 1785 à Condé-sur-l'Escaut ( Nord ) et mort en 1867
est un militaire français des guerres de l'Empire
célèbre pour ses mémoires sur la campagne de Russie .
(source wikipedia)

Extraits de l'avant-propos
"Fils d'un marchand de toile de Condé-sur-Escaut (Nord) Adrien-Jean-Baptiste-François Bourgogne entrait dans sa vingtième année le 12 novembre 1805, à une époque où le rêve unique de la jeunesse était la gloire militaire. Pour le réaliser, son père lui facilita son entrée au corps des vélites de la Garde, pour laquelle il fallait justifier d'un certain revenu.
Ce que furent d'abord les vélites, on le sait : des soldats romains légérèment armés, destinés à escarmoucher avec l'ennemi (velitare) A la fin de la Révolution, en l'An XII, deux corps de velites de 800 hommes chacun, furent attachés aux grenadiers à pied et aux grenadiers à cheval de la garde des Consuls...
Au bout de quelques mois, Bourgogne montait, avec ses camarades, dans les voitures réquisitionnées pour le transport des troupes ; la campagne de 1806 allait commencer . Elle le conduisit en Pologne où il passe caporal. Deux ans après il prend part à la sanglante affaire d'Essling où il est deux fois blessé ; de 1809 à 1811, il combat en Autriche, en Espagne, en Portugal ; 1812 le retrouve à Wilna , où l'Empereur réunit sa Garde, avant de marcher contre les Russes. Bourgogne était devenu sergent.
Il avait donc été un peu partout et partout il avait noté ce q'il voyait. Quel trésor pour l'histoire intime de l'Armée, sous le premier Empire , s'il a vraiment laissé quelque part, comme un passage de son livre paraît en exprimer le dessein, des souvenirs complets. Mais nos renseignements à cet égard ne permettent point de l'espérer...
Le manuscrit original, qi avait été déposé en 1891, à la bibliothèque de Valenciennes, vient d'être remis entre les mains de la fille de Bourgogne, Mme Defacqs. Il se compose de six cent seize pages in-folio , presque toutes de la main de l'auteur. Nous restons les obligés de M. Auguste Molinier, qui, le premier a songé à en offrir la publication à la Nouvelle Revue rétrospective, et de M. Edmond Martel , qui a bien voulu faire, pour nous des recherches sur la famille Bourgogne, à Valenciennes et à Condé... "

Pour vous procurer cet ouvrage :

télécharger cet ouvrage (numérisation Gallica 2)

Biographie du sergent Bourgogne sur wikipedia



 

dernière modification : 18 mars 2013
règles de confidentialité