Mémoires de Mme de Chastenay , 1771-1815
publiés par Alphonse Roserot
E. Plon, Nourrit (Paris) - 1896-1897

Madame la comtesse Victorine de Chastenay-Lanty, auteur de ces Mémoires, , née à Paris au mois d'avril 1771, est morte à Châtillon-sur-Seine le 9 mai 1855. Avec elle s'est éteinte une famille qui tenait un rang distingué en Bourgogne.
Mme de Chastenay ne fut pas mariée. Elle dut au titre de chanoinesse, qui lui fut conféré dès l'age de quatorze ans, d'avoir été appelée "Madame" par ses contemporains.
Quoique bien jeune encore au moment de la réunion des Etats-généraux, elle fut à même de juger les préliminaires du grand drame qui allait se jouer et les acteurs destinés à y prendre part. Tenant à la Cour par ses relations de famille, et à la partie libérale de l'Assemblée par son père, député de la minorité de la noblesse, elle occupait une situation exceptionnelle pour bien voir le monde ancien prêt à disparaître, et le monde nouveau qui allait le remplacer. D'autre part, une instruction très supérieure à celle des jeunes filles de son temps, un rare esprit d'observation, un jugement droit, - qualités naturelles développées dès son jeune âge par de fortes études, - lui permirent d'apprécier avec une entière maturité d'esprit les événements qui se déroulaient sous ses yeux.
Ses Mémoires, écrits sans prétention, avec une élégante facilité et une distinction contenue, nous montrent sous un jour piquant les principaux personnages de cette époque mémorable ; la peinture des moeurs et des usages y tient également une place importante...

Pour vous procurer cet ouvrage :

télécharger le tome 1 (numérisation Gallica 2) - L'Ancien Régime, La Révolution
télécharger le tome 2 (numérisation Gallica 2) - L'Empire, la Restauration, Les Cents-Jours



 

dernière modification : 18 mars 2013
règles de confidentialité