Correspondance du duc d'Enghien (1801-1804)
et documents sur son enlèvement et sa mort
publiés pour la Société d'histoire contemporaine, par le Cte Boulay de la Meurthe
A. Picard et fils (Paris) - 1904-1913

Louis Antoine Henri de Bourbon-Condé, duc d'Enghien
( Chantilly , 1772 - Vincennes , 21 mars 1804 ) est un prince du sang français.
(source wikipedia)

Introduction (extraits) :
La conspiration de Georges a été la cause de la mort du duc d'Enghien. Si le dernier des Condés a été saisi en territoire neutre, jugé de nuit et fusillé sur l'heure dans les fossés de Vincennes, c'est parce qu'il a été regardé comme l'auxiliaire de Georges, comme le prince qui devait l'autoriser et l'assister de sa présence. Un court exposé montrera, cependant, qu'il est demeuré étranger au complot ; qu'il n'aurait même pu y trouver place sans manquer à son caractère, à l'opinion qu'on avait de lui, et sans sortir des cadres et de l'organisation du parti royaliste...
Un siècle s'est écoulé depuis que le malheureux duc d'Enghien est tombé dans les fossés de Vincennes, emportant avec lui le secret des tentatives qu'il a pu méditer, et après ce long espace, l'impression qu'ont ressentie les contemporains est encore celle qui prévaut parmi nous. Aujourd'hui comme alors, la complicité du duc dans la conspiraion nous apparaît comme une question à la fois indécise et secondaire, ne changeant pas la moralité de l'acte qui pèse le plus lourdement sur le règne de Napoléon. Et pourtant, dans cette vision continuelle, qui est l'oeuvre de l'histoire, la lumière ne doit-elle pas être faite sur ce point obscur, et n'est-il pas de notre devoir de demander à la correspondance du duc, à une connaissance moins imparfaite du complot de Georges, les moyens de l'éclaircir ? Cette recherche de la vérité ne pourrait affaiblir les sympathies qui ont toujours entouré la personne de la victime, quelle qu'ait été sa conduite ; elle peut les fortifier en établissant que cette conduite a été pure ; que l'injustice s'est trouvée unie à la violence. Au moment où le cours des années ramène un de ces anniversaires qui font revivre et palpiter le passé devant nos yeux, la preuve de l'innocence n'est-elle pas le suprême hommage que la postérité peut rendre encore à la mémoire du duc d'Enghien, une dernière palme qu'elle peut déposer sur sa tombe ?
Comte B. de la M. (1904)

télécharger le Tome 1 (numérisation Gallica 2)
télécharger le Tome 2 (numérisation Gallica 2)
télécharger le Tome 3 (numérisation Gallica 2)
télécharger le Tome 4 (numérisation Gallica 2)
télécharger le Tome 5 (numérisation Gallica 2)

Biographie du duc d'Enghien sur wikipedia



 

dernière modification : 18 mars 2013
règles de confidentialité