Accueil - Plan du site
Biographie sommaire
Bibliographie
Correspondances
Origines - Généalogie
Famille - Entourage
Carrière militaire
Carrière diplomatique
Fonds Flahaut
Etudes

Ressources
Evénements
Anecdotes
Articles de presse
Index des personnages
Actualités et mises à jour
Liens - Lettres et Mémoires
Contact

A consulter :

Annuaire Histoire
Lettres et Mémoires du 19è
Revues historiques
Histoire et manuels scolaires
La boutique de l'Histoire

Au Blason des Armoiries




Recherche personnalisée
 

L'amiral Keith

L'amiral Keith (1746 - 1823) est responsable de l'embarquement de Napoléon pour Sainte-Hélène et son ennemi juré. Commandant en chef de la flotte de la Manche, il s'était fait un plaisir de recevoir Napoléon à Plymouth et de l'accompagner sous escorte (voir chronologie) jusqu'à sa dernière demeure.
Pas question d'offrir sa fille à l'un des derniers fidèles de l'Empereur !


L'amiral Keith, par Hoppner. (British Museum)

 

"Lord Keith déteste tous les étrangers - de tous les étrangers, c'est un Français qu'il déteste le plus - de tous les Français, un compagnon de Bonaparte - et de tous les compagnons de Bonaparte, c'est Flahaut qu'il déteste le plus." (Scrope Davies)

"Lady Margaret qui n'avait pas hérité de la haine que l'amiral Keith, son père, avait pour Bonaparte, et dont il donna tant de preuves durant sa vie politique et militaire, causa au noble lord un des plus grands chagrins domestiques qu'un père puisse éprouver, en se mariant sans son consentement à un aide de camp de l'Empereur. (Comtesse de Bassanville)

Lord Keith emploie tous les moyens pour dissuader sa fille d'épouser un français ; il menace même de la déshériter.
M d'Osmond, le père de Madame de Boigne cherchait aussi par tous les moyens à nuire à la réputation de Charles de Flahaut en ressassant ses aventures passées, militaires ou amoureuses.

D'autres obstacles sont surmontés : la différence de religion, les calomnies, l'opposition des gouvernements anglais et français

Mais Margareth tient à son "français". Une fois de plus, le charme de Flahaut fait des ravages. La jeune fille se déclare prête à renoncer à l'héritage paternel. Elle a le dernier mot : le mariage est célébré, dans le privé, à Edimbourg, le 15 juin 1817.

Il fallut attendre quelques années pour qu'une amorce de réconciliation se dessine et pour que Lord Keith reçoive officiellement sa fille et Charles de Flahaut dans sa propre demeure. Le vieux Keith, conquis enfin par son gendre, voit en lui un vrai laird écossais.

Après sa mort, le couple Flahaut héritera de ses propriétés, notamment de Tullyallan Castle, près de Kincardine-on-Forth, où ils vont demeurer presque continuellement durant six ans.



 Lord Keith : (compléments biographiques)
- s'est emparé du fort de la Malgue à Toulon en 1793 et a négocié avec Menou l'évacuation de l'Egypte
- a battu les Hollandais au Cap
(sources : revue Napoléon 1er n°11 (nov-déc 2001) article de Jacques Jourquin "Sainte-Hélène, choisie par raison d'Etat)

pour vous abonner à la revue Napoléon 1er

Lord Keith sur Wikipedia

 



Recherche :
Mots clés :
En partenariat avec amazon.fr
  règles de confidentialité
référencements site créé en 1999, mis à jour le 21 février 2017