Accueil - Plan du site
Biographie sommaire
Bibliographie
Correspondances
Origines - Généalogie
Famille - Entourage
Carrière militaire
Carrière diplomatique
Fonds Flahaut
Etudes

Ressources
Evénements
Anecdotes
Articles de presse
Index des personnages
Actualités et mises à jour
Liens - Lettres et Mémoires
Contact

A consulter :

Annuaire Histoire
Lettres et Mémoires du 19è
Revues historiques
Histoire et manuels scolaires
La boutique de l'Histoire

Au Blason des Armoiries




Recherche personnalisée
 

Juillet 1791

Talleyrand à Adélaïde de Flahaut

 

"Tout a été définitivement réglé au château, malgré l'absurde décret. Si nous ne pouvons accepter de plans ostensibles, aucune loi n'empêche le roi de nous employer comme conseillers privés. Toutefois, à l'avenir, le gouvernement reposera totalement entre nos mains. Le général La Fayette doit avoir le ministère de la Guerre ; le Dauphinois (Barnave), celui de la Justice et de l'Intérieur ; l'Aîné (Charles de Lameth), la Marine ; le Cadet (Alexandre de Lameth) les Finances ; le ministère des Affaires étrangères doit être pour moi. C'est à dire, ma chère amie, que rien ne sera fait dans ces ministères respectifs sans notre assentiment. Il nous faut maintenant hâter d'achever notre œuvre constitutionnelle, qui seule peut rendre notre pauvre prisonnier à la liberté."

 

* Talleyrand ou le cynisme (Castelot / Perrin / p.84)

  règles de confidentialité
référencements site créé en 1999, mis à jour le 19 mars 2017