Accueil - Plan du site
Biographie sommaire
Bibliographie
Correspondances
Origines - Généalogie
Famille - Entourage
Carrière militaire
Carrière diplomatique
Fonds Flahaut
Etudes

Ressources
Evénements
Anecdotes
Articles de presse
Index des personnages
Actualités et mises à jour
Liens - Lettres et Mémoires
Contact

A consulter :

Annuaire Histoire
Lettres et Mémoires du 19è
Revues historiques
Histoire et manuels scolaires
La boutique de l'Histoire

Au Blason des Armoiries




Recherche personnalisée
 

1808

Caroline Murat à Hortense

 

" Hortense, je dois t'avouer la peine que j'éprouve de quitter la France malgré la couronne qui assure le sort de mes enfants, mais tu ignores le sentiment qui me lie à M. de Flahaut. Que de fois j'ai craint qu'il n'en éprouvât un trop tendre pour toi ! Tu es la seule femme au monde que j'eusse redoutée. Il paraissait te distinguer, mais j'ai été promptement rassurée. Quoique jeune, quoique léger, il ne pourra jamais aimer que moi. On ne ressent pas deux fois un attachement comme celui que je lui ai inspiré et, sans mes devoirs et mon amour pour Murat, je ne sais si j'aurais eu la force de lui résister. J'appréhende la douleur que lui causera mon départ. Il cherchera peut-être à se consoler près de toi, mais promets-moi de ne pas l'écouter. Il doit me rester fidèle puisque son amour était si vif. Je ne pourrais penser sans chagrin qu'une autre pût lui plaire. "

 

* Flahaut (Françoise de Bernardy / Perrin / p.69)
* Hortense, reine de l'Empire (Constance Wright / Arthaud / p.130)
* Hortense de Beauharnais (Françoise de Bernardy / Perrin / p.188)

  règles de confidentialité
référencements site créé en 1999, mis à jour le 19 mars 2017