Accueil - Plan du site
Biographie sommaire
Bibliographie
Correspondances
Origines - Généalogie
Famille - Entourage
Carrière militaire
Carrière diplomatique
Fonds Flahaut
Etudes

Ressources
Evénements
Anecdotes
Articles de presse
Index des personnages
Actualités et mises à jour
Liens - Lettres et Mémoires
Contact

A consulter :

Annuaire Histoire
Lettres et Mémoires du 19è
Revues historiques
Histoire et manuels scolaires
La boutique de l'Histoire

Au Blason des Armoiries




Recherche personnalisée
 

1793

Charles (Mémoires)

 

"Deux faibles recommandations pour une bonne réception de la part de soixante-dix garçons, petits John Bull, dont l'antipathie innée pour la France venait de s'accroître encore par l'horreur qu'inspiraient si justement les actes sanguinaires qui, à cette triste époque, déshonoraient notre pays. Aussi, ne se faisaient-ils pas faute de l'exprimer et French dog, chien de français, était-il une des épithètes qui lui étaient le plus souvent adressées.

Cependant, un jour arriva. J'étais alors un peu plus fort, j'avais neuf ans, l'amiral Howe venait de remporter une grande victoire navale contre nous et toute l'école se mit, ivre de joie, à célébrer cet événement. La patience m'échappa et moi, pauvre petit émigré, je me suis mis à chanter à tue-tête la Marseillaise et la Carmagnole, à crier : Vive la France ! Vive la République ! mais je m'en trouvai mal car ils se ruèrent sur moi, me battirent comme plâtre."

 

* Talleyrand ou le cynisme (Castelot / Perrin / p.95)

  règles de confidentialité
référencements site créé en 1999, mis à jour le 19 mars 2017