Accueil - Plan du site
Biographie sommaire
Bibliographie
Correspondances
Origines - Généalogie
Famille - Entourage
Carrière militaire
Carrière diplomatique
Fonds Flahaut
Etudes

Ressources
Evénements
Anecdotes
Articles de presse
Index des personnages
Actualités et mises à jour
Liens - Lettres et Mémoires
Contact

A consulter :

Annuaire Histoire
Lettres et Mémoires du 19è
Revues historiques
Histoire et manuels scolaires
La boutique de l'Histoire

Au Blason des Armoiries




Recherche personnalisée
 

16 novembre 1834

Talleyrand à Charles de Flahaut

 

" J'ai beaucoup lu de vieux livres. Lire est bien plus agréable, bien plus paresseux que d'écrire. Les pensées qui restent après une longue lecture ont une forme de rêverie qui vaut bien mieux que de penser sérieusement à la pauvre politique que nous essayons chaque jour de faire."

Puis il lui conseille de lire les Mémoires de Saint-Simon dont il parle constamment dans ses lettres à ses amis :

" Il y a là divertissement et profit. Je trouve que les ministres d'alors avaient d'abord plus d'esprit, et aussi plus d'égards pour le pays, plus de désir de bien faire que nous n'en voyons, après notre révolution, dans nos ministres actuels. "

 

  • Talleyrand le Prince immobile (Emmanuel de Waresquiel / Fayard / p. 542)
  règles de confidentialité
référencements site créé en 1999, mis à jour le 19 mars 2017